Henri Emmanuelli meurt à 71 ans

21 mars 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

L’ancien président PS de l’Assemblée nationale, est mort,  nous l’avons appris ce matin, à 71 ans. Le député socialiste était président du conseil départemental et incarnait une gauche anti-libérale.

photo-henri-emmanuelli

Aux côtés de François Mitterand dès la première heure en 1973, il se situait à l’aile gauche du Parti Socialiste. Formé à Sciences Po Paris, il a fait sa première carrière à la Compagnie financière Edmond de Rothschild dont il sera directeur adjoint en 1975.

Il sera pour la première fois député à 32 ans, de la 3e circonscription des Landes. Depuis 1982 et jusqu’à aujourd’hui il était président du conseil général des Landes.

Lors de la récente primaire, fidèle à ses idées, il fut un soutien de Benoit Hamon. Dans sa carrière politique qui l’emmena jusqu’au Perchoir en 1992 il fut l’un des acteurs du « Non » lors de la campagne sur le référendum en 2005, au sujet du traité établissant une Constitution pour l’Europe.

Il fut également secrétaire d’Etat au sein des gouvernement Fabius et Bérégovoy.

Henri Emmanuelli meurt à Bayonne le 20 mars 2017, « des suites d’une longue maladie » selon l’annonce de sa famille à l’AFP ce matin. Les réactions politiques n’ont pas tardé. Jean-Luc Mélenchon qui s’était opposé à Henri Emmanuelli lors de la division de l’aile gauche du PS en 2005 a déclaré :


Benoit Hamon dévasté, a salué une « âme sœur »