Guillaume Gallienne marche « dans l’ombre » d’Edouard Philippe

27 juin 2017 Par
Sarah Lapied
| 0 commentaires

Quand Edouard Philippe n’était pas encore le Premier Ministre du gouvernement Macron et qu’il dirigeait la ville du Havre, en tant que conseiller général du département puis en tant que maire, il publiait deux polars politiques à 4 ans d’intervalle, « L’heure de vérité » (2007) puis « Dans l’ombre » (2011), écrits avec son actuel conseiller Gilles Boyer. C’est le second qui doit être adapté par le sociétaire de la Comédie Française Guillaume Gallienne.

dans-lombre

© Editions Jean-Claude Lattès

« Dans l’ombre » est l’histoire d’un « apparatchik », « un professionnel qui connaît son milieu, qui utilise ses armes, qui pare les coups qu’on veut porter à son patron. C’est un mécanicien, un organisateur, un inspirateur, un souffleur. C’est le bras, les oreilles, les jambes et parfois le cerveau du politique. » C’est bien Edouard Philippe qui dépeint la campagne politique fictionnelle de son personnage tout aussi fictionnel de ces mots acérés, et on ne peut évidemment s’empêcher de se demander où réside la part d’autobiographie de cette description… A la « House of Cards », les deux auteurs de « Dans l’ombre » montrent l’envers du décor, les coups bas, les trahisons, les manipulations et la misogynie de son personnage masculin, largement commentée après que Philippe est devenu Premier Ministre et que les journalistes se sont penchés sur l’œuvre du Havrais. Des phrases du genre de celle-ci : « Elle avait en elle cette imperceptible sécheresse des femmes qui ne seraient jamais mères, ce qui en faisait, assurément, une redoutable politique : un cœur d’homme dans un corps de femme » ont en effet de quoi faire frémir.

Quoiqu’il en soit, l’intrigue de « Dans l’ombre » a remporté un succès critique suffisant pour que Guillaume Gallienne, réalisateur des “Garçons et Guillaume, à table !”, un film qui a rencontré un beau succès en salles et qui a été récompensé de plusieurs César, accepte de l’adapter au cinéma, après le rachat des droits du roman par la société Elzévir Films, productrice notamment de « Home » (2009) et du thriller « Grand Froid » qui sort prochainement. Les éditions Jean-Claude Lattès ont confirmé cette information sans apporter plus de précisions.

gallienne

Affiche officielle

Le mois dernier, Le Figaro révélait déjà qu’Edouard Philippe préparait un troisième ouvrage « évoquant son amour de la littérature », « le texte se présentant sous la forme d’un essai consacré aux livres et aux écrivains qui l’ont influencé ». L’année 2017 s’annonce donc chargée pour le nouveau Premier Ministre…

Image de Une : © Despujols Eric