Ettore Scola meurt à 84 ans

20 janvier 2016 Par Amelie Blaustein Niddam | 0 commentaires

Le grand cinéaste italien rejoint le club 100% culture des disparus de janvier. Le réalisateur d‘Une journée particulière est mort ce mardi 19 janvier 2016 à Rome.

Il était encore derrière la camera en 2013 pour Qu’il est étrange de s’appeler Federico (Che strano chiamarsi Federico: Scola racconta Fellini). Il laisse derrière lui des monuments du cinéma comme Affreux, sales et méchants pour lequel il obtint au Festival de Cannes 1976 le prix de la mise en scène. On peut citer également Le Bal (Ballando ballando), Ours d’argent 1984.

Ettore Scola était né le 10 mai 1931 à Trevico et il est mort le 19 janvier 2016 à Rome.

Il  a commencé à se faire un nom dans le 7e art dans les années 1950 comme scénariste aux côtés de Dino Risi. Son premier film, Parlons femmes, sort en 1964. Il a dirigé les plus grands acteurs italiens, notamment Marcello Mastroianni et Sophia Loren et également des acteurs français (Fanny Ardant, Emmanuelle Béart).

Fondateur du Festival du film de Bari, Ettore Scola était un homme politique, militant au Parti communiste italien. Son engagement le conduit à avoir des responsabilités gouvernementales puisqu’il fut un temps ministre de la Culture d’un « gouvernement fantôme » en 1989. Son action se retrouve dans ses films comme Une journée particulière qui se déroule sous fond de nazisme.

visuel : photo officielle de Qu’il est étrange de s’appeler Federico


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: