Disparition de Simon Carpentier, la moitié du duo Her

16 août 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Depuis 2015, les chansons du duo soul français Her tournent en boucle sur nos platines. Un son vintage, glamour et suave. Des paroles légères, qui semblent hurler un désir urgent. Ces bluettes ultra léchées cachaient le pire. Simon Carpentier, le binôme de Victor Solf  est mort. Il avait un cancer,  Il avait 27 ans. 

« All I need is five minutes », ce slow parfait qui disait l’urgence d’un baiser se teinte d’une saveur bien étrange aujourd’hui. 27 ans. On se serait bien passés de cette tendance macabre.

Simon et Victor se sont rencontrés au Lycée, à Rennes, il n’y a pas si longtemps finalement. En 2009, ils officiaient dans The Popopopops, lauréat du  prix inRocKs lab. Ensemble ils avaient le gout de l’ancien, cultivant des reprises au tempo éternité. Il fallait mettre en musique « Sensation » d’Arthur Rimbaud en guise « d’interlude » pour leur premier album Her, dont la pochette était le torse nu d’une femme. La belle affiche était sexy, elle devient crépusculaire.

Le groupe est en tournée actuellement et la mort de Simon Carpentier n’arrêtera pas le mouvement, Victor Solf en a fait la promesse sur la page facebook du groupe.

Alors, puisqu’il faut continuer, le groupe assurera le concert du 26 août prochain à Rock en Seine.

Visuel : ©Bifean Cartel