Décès de l’historien Pierre Milza

1 mars 2018 Par
Lili Nyssen
| 0 commentaires

L’historien Pierre Milza, considéré comme l’un des plus grands spécialistes du fascisme et de l’Italie moderne, est mort hier à l’âge de 85 ans. 

51ebvkm9f7l-_sx300_bo1204203200_

Fils d’un immigré italien, il est l’auteur de nombreux ouvrages d’Histoire sur l’Italie fasciste du XIXe et du XXe siècle, sur les relations internationales de la France à la même époque, ainsi que sur l’immigration italienne. Professeur émerite des universités à l’Institut d’études politiques de Paris, ce titre était le résultat d’une longue et prestigieuse carrière universitaire.

Il commence sa carrière comme instituteur. Il enseignera ensuite au collège puis au lycée, muni de l’agrégation. Il travaille ensuite au CNRS en tant qu’assistant de recherches. En 1984, il devient directeur du CHEVS (Centre d’Histoire de l’Europe du vingtième siècle, à la Fondation Nationale des Sciences politiques.

Il accumule les distinctions prestigieuses. Il est notamment Chevalier des Arts et des Lettres, Grand Officier de l’ordre du Mérite de la République Italienne en 1984, Commandeur de l’Ordre National du Mérite en 2008, et Commandeur de la Légion d’honneur en 2013.

L’écrivain, historien et diplomate italien Sergio Romano lui a rendu hommage dans le journal italien Corriere della Serra, journal auquel Milza avait lui-même participé.

Visuel : couverture du livre Les fascistes de Pierre Milza aux éditions Points Histoire.