Audrey Beauchart nous parle du festival Montauban en scènes

7 juin 2018 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Audrey Beauchart est directrice du festival Montauban en scène, elle nous présente la prochaine édition qui aura lieu du 26 juin au 3 juillet

Un festival qui mêle gratuit et payant comment est-ce possible ?

[AB] C’est l’ADN du festival Montauban en scènes et une vraie volonté des élus de soutenir cette formule . Sur 30 spectacles/animations, 24 rendez-vous sont gratuits.

C’est une vraie chance de pouvoir démocratiser ainsi la culture et permettre montrer au public la richesse de notre spectacle vivant français.

Depuis quand existe-t-il ?

[AB] Le festival a été créé en 2015. Nous allons donc démarrer notre 4ème édition avec une grande joie !

Est-ce l’occasion de découvrir la ville ? Le festival permet-il d’ouvrir de nouveaux lieux inconnus des habitants ?

[AB] Oui bien sûr. La culture est liée au Patrimoine. Montauban est une ville riche patrimonialement et le festival s’appuie sur cette richesse comme un décor de nos spectacles.

Le festival se décline en 2 univers : côté jardin, avec une scène installée au cœur du Jardin des plantes pour son ambiance bucolique et côté cour, avec une scène installée au cœur de la Place Nationale pour son côté patrimoine et histoire.

Comment s’est construite la programmation qui couvre dans sa majorité toutes les chansons françaises?

[AB] La conception d’une programmation est un vrai enjeu car elle va donner le ton du festival. Nous la souhaitons éclectique pour satisfaire toute la diversité du public.

Il y  a donc un grand écart entre la venue de Bigflo et Oli, célèbres rappeurs toulousains et Julien Clerc ou Rag’n Bone man par exemple.

Notre volonté est aussi de faire découvrir des formes artistique surprenantes, différentes ou plus classique… alors les festivaliers pourront écouter de la musique classique au cœur de la Place Nationale, voir des danseurs évolués sur les parois verticales du bâtiment classé de l’Ancien Collège, ou se laisser surprendre par des arts de rue

Je suis étonnée de voir un concert de jazz, celui de  Dany Doriz, magnifique, se glisser.

[AB] Cette soirée teintée Jazz est le fruit d’une rencontre avec Dany Doriz, qui en parallèle préside le Caveau de la Huchette à Paris (lieu mythique de la chanson et du jazz, mis à l’honneur dans le film La La Land) qui nous a proposé une collaboration pour mettre à l’honneur le jazz dans le festival. Nos échanges ont été fructueux et ont permis de proposer une soirée Dany Doriz Bing Band avec comme invité d’honneur Manu Dibango.

Parlez moi du concours de talents 

[AB] C’est moi l’artiste est un concours ouvert aux talents amateurs et à tous les amoureux du chant et de la musique.

Les différents candidats se présentent devant le public de la place Nationale, qui vote pour son candidat favori à l’aide de buzzers et d’un jury composé de professionnel.

Chaque talent choisit de présenter la chanson ou l’interprétation musicale de son choix et concourt ainsi pour le prix du public et le celui du jury.

Le grand gagnant aura la chance de se produire sur une scène professionnelle en 1ère partie de la soirée de clôture du Festival le 13 juillet 2018

Réservations et programme ici