Arthur Nauzyciel veut un « théâtre ouvert sur le monde » à Rennes

11 juillet 2016 Par Antoine Roynier | 0 commentaires

Arthyr Nauzyciel a été nommé vendredi directeur du Théâtre national de Bretagne. Le metteur en scène riche de ses expériences à l’étranger cherche à « [questionner] les enjeux de la société contemporaine dans toute sa diversité ».

« Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, en plein accord avec Nathalie Appéré, maire de Rennes, a donné son agrément à la nomination d’Arthur Nauzyciel à la direction du Théâtre National de Bretagne (TNB), centre européen théâtral et chorégraphique, centre dramatique national assimilé », a annoncé le ministère de la culture dans un communiqué du 8 juillet.

Ancien directeur du centre national dramatique national d’Orléans de 2007 à 2015 et metteur en scène reconnu, Arthur Nauzyciel a réalisé plusieurs pièces au théâtre de l’Odéon et au festival d’Avignon. Il a également collaboré avec des théâtres étrangers à Chicago et Atlanta. Cette expérience outre-Atlantique lui permet à Rennes de « défendre un théâtre ouvert sur le monde, questionnant les enjeux de la société contemporaine dans toute sa diversité ».

« Le TNB, le deuxième théâtre français en capacité de production »

Ce n’est pas une mince affaire quand on sait qu’il succède à François le Pillouër, en poste depuis 22 ans, et prend la tête d’une institution centrale de la culture française. Doté d’un budget de 14 millions d’euro et attirant 106 000 spectateurs par an, le TNB est le deuxième théâtre français en terme de production.

La nomination du quadragénaire, effective à partir du 1er Janvier, est une surprise. Thomas Joly, metteur en scène et ancien associé du TNB, était donné grand favori.

Visuel: © Aktiv I Oslo.no – Flickr


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: