Arrestation du cinéaste et réalisateur russe Kirill Serebrennikov

23 août 2017 Par
Terence Gerber
| 0 commentaires

Le cinéaste et réalisateur russe Kirill Serebrennikov a été arrêté dans la nuit du 21 au 22 août pour des soupçons de corruption. Selon le Comité d’enquête, l’artiste est soupçonné d’avoir « organisé le détournement d’au moins 68 millions de roubles », soit un peu plus d’un million d’euros. Face à cette arrestation, la communauté artistique est en émoi.

4576235787_382dc390b9_m-3

Accusé d’avoir participé à une « fraude massive » par le Comité d’enquête russe, Kirill Serebrennikov se dit innocent et estime n’avoir « rien à cacher ». L’institution lui reproche notamment d’avoir détourné 68 millions de roubles de subventions budgétaires attribuées par l’État, entre 2011 et 2014, pour son projet Plateforme, mené par sa troupe de théâtre, le studio 7. Spectacle qui, d’ailleurs, a bien eu lieu. Le metteur en scène rejette toutes les accusations et se dit prêt à coopérer avec la justice. D’après le journal Le Monde, Kirill Serebrennikov décrit cette arrestation comme étant « une injustice monstrueuse ». « Nous sommes calmes. Nous sommes prêts à répondre à toutes les questions et nous n’avons rien à cacher », poursuit-il.

La nouvelle de l’arrestation de Kirill Serebrennikov a fait réagir la communauté artistique qui dénonce un acharnement de la justice à son égard. Déjà, en mai dernier, une perquisition à son domicile avait suscité la réaction de la comédienne Isabelle Huppert qui lui avait apporté son soutien. Toujours selon Le Monde, le directeur du Festival d’Avignon, Olivier Py, n’a aucun doute quant à son inculpation, « je connais sa probité, je n’ai aucun doute sur son innocence », a-t-il commenté. Kirill Serebrennikov à présenté au festival, en 2015 et 2016, deux spectacles Les Idiots et Les Ames mortes.

Mondialement réputé, Kirill Serebrennikov a été récompensé à Cannes, en 2016, du prix François Chalais pour son film Le Disciple et, son dernier film, Trahison, a été en compétition à la Mostra de Venise. Il est aussi le directeur artistique du Centre Gogol à Moscou, principal théâtre d’avant-garde de Russie.

Visuel : © Alexander Lepeshkin