Arabie Saoudite : 35 ans après leur interdiction, les salles de cinéma de nouveau autorisées

12 décembre 2017 Par
Stacie Arena
| 0 commentaires

Malgré une opposition massive des sphères conservatrices du Moyen-Orient, la nouvelle année accueillera de nouveau plusieurs salles de cinéma, pour certaines fermées depuis plus de trente cinq ans. Ce lieu de divertissement considéré jusqu’à maintenant comme un « lieu de dépravation », sera désormais autorisé sur l’ensemble du territoire suite à un permis d’exploitation faisant effet le 1er janvier 2018. 

9964079016_e8ccb6c7a4_b

L’Arabie Saoudite poursuit son ouverture sur le monde moderne. Après le droit de conduire accordé aux femmes à partir du mois de juin 2018, c’est désormais à propos de lieux culturels que le débat gagne encore du terrain.

Après trente cinq ans d’interdiction, le ministère de la Culture tente une évolution des formes de divertissement dans le pays, dans le cadre du plan de réformes économiques et sociales. Malgré l’aspect stratégique de cette initiative, le ministre de la culture lui même a qualifié cette décision de « mouvement clé dans l’Histoire du pays ».

À noter que le cinéma saoudien solidifie de plus en plus sa réputation dans les rangs du cinéma international. Notamment avec le long-métrage « Wadjda » réalisé par Haifaa Al-Mansour, qui a été le premier film saoudien à participer aux Oscars dans la catégorie du meilleur film étranger en 2013.

Visuels : Affiche du film Wadjda, 2013 ( Pour lire notre article sur le film Wadjda, c’est par ici !)