Apple enterre Jack (1878 – 2016)

8 septembre 2016 Par Camille Bardin | 0 commentaires

Hier, Tim Cook, le PDG d’Apple a présenté le nouvel IPhone 7 lors de la traditionnelle conférence Key notes de San Francisco. Un IPhone 7 sans prise Jack. La marque à la pomme a donc signé l’arrêt de mort de la prise de 3,5 mm utilisée depuis 1878.

1878. Joseph Staline vient au monde, et on célèbre la troisième exposition universelle de Paris. A l’époque, les télécommunications connaissent un essor considérable. A New-Haven, dans le Connecticut, la première centrale téléphonique est inaugurée. 21 abonnés sont desservis à l’aide d’immenses panneaux de standard d’appel. Donc pour passer d’une ligne à l’autre, la prise Jack est parfaite.

1914. La belle époque se finit dans le fracas de la Grande Guerre. La prise jack séduit tout de suite les armées du Monde entier. Son ergonomie est parfaite sur des terrains d’opération difficile d’accès. Alors elle se développe dans tous les services.

1979. Anita Wards est en tête du Top 50 pour son tube « Rings my Bell ». Le disco est à son apogée. Chemises satinées et pantalons pattes d’éléphants ont envahi les rues. Au Japon la marque Sony présente un engin qui va révolutionner l’histoire des technologies musicales : Le Walkman. Petit lecteur de cassette bleu gris, il permet d’écouter de la musique en marchant. Fini les grosses radios qui cassent le dos. On branche son casque à la prise Jack du Walkman et on part flâner en musique. Avec ce système, la prise Jack fait une entrée fracassante dans l’industrie musicale.

Aujourd’hui encore, cette prise aussi discrète qu’elle soit, est omniprésente. Depuis plus de quarante ans nos oreilles se sont habituées aux parasites qui accompagnent la pénétration du câble Jacks dans les enceintes de toutes nos soirées et à cet insupportable effet larsen. La prise Jacks c’est ce petit bout de métal, anciennement doré qui fait presque parti de l’histoire de la musique.

Et également de l’histoire d’Apple ! La prise Jacks est présente sur tous les équipements de la marque depuis la sortie de son tout premier Ipod en 2001. Mais la pomme, en avant-gardiste totalitaire veut la voir disparaître de ses prochains téléphones. Rétrocompatibilité oblige, à la poubelle votre dernier casque filaire hors de prix. En contre-partie Apple promet un IPhone 7 plus étanche, plus fin et plus léger grâce à une économie de place de 3,5 mm, la taille du port de la prise Jack. La marque est donc désormais tout numérique. Puisque pour écouter de la musique avec ses nouveaux écouteurs sans fils il faudra se connecter en Bluetooth avec le téléphone. Conséquence : Il faudra charger ses écouteurs si on veut les utiliser.

 

 

Comme en 2012 quand Apple avait annoncé changer de chargeur USB pour son IPhone 5, la suppression de la prise Jacks a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. L’aspect esthétique des nouveaux écouteurs est le premier problème. « Des cotons tiges » des « mégots de cigarettes » les comparaisons vont bon train. Heureusement Apple fournit un adaptateur pour vos anciens écouteurs. Un geste commercial rarissime dans l’histoire de la marque. La pomme est avant-gardiste mais pas totalement suicidaire. Au-delà de l’aspect visuel, cette évolution technologique va entraîner une empreinte écologique considérable notamment à cause des milliers d’écouteurs qui vont être abandonnés.

Mais relativisons : supprimer les écouteurs traditionnels c’est rentrer dans une nouvelle ère : celle de la fin des fils emmêlés. Enfin.

Visuel: DR


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: