Alice Zeniter et son roman l’Art de perdre font tourner la tête des jurys

7 septembre 2017 Par
Terence Gerber
| 0 commentaires

En attendant le prix Goncourt, attribué le 6 novembre prochain, la romancière Alice Zeniter fait déjà beaucoup parler d’elle. Son roman L’Art de perdre vient d’être décerné du prix littéraire du journal Le Monde ainsi que du prix des libraires de Nancy – Le Point.

9782081395534

Alice Zeniter va devoir acheter une nouvelle étagère Ikea pour pouvoir entreposer tous ses prix. Après avoir remporté le prix du livre Inter pour Sombre dimanche (Albin Michel, 2013) et le prix Renaudot des lycéens pour Juste avant l’oubli (Flammarion, 2015), c’est aujourd’hui son nouveau roman L’Art de perdre (Flammarion, 2017) qui séduit les jurys. Actuellement en lice pour le prix Goncourt avec 14 autres romans, L’Art de perdre à reçu le prix littéraire du journal Le Monde pour sa 5e édition, ainsi que le prix des libraires de Nancy – Le Point – à l’occasion de la 39e édition.

Interrogé par Le Point, Emma Navarro, libraire à l’Autre Rive, résume le livre que vous allez bientôt acheter afin de juger par vous-même, avant la remise du Goncourt le 6 novembre. « Dans L’Art de perdre, Alice Zeniter, à travers une brillante lecture historique, revient sur la guerre d’Algérie, l’indépendance et la fuite des Harkis. Entre les non-dits du père et le passé enfoui de sa famille, l’auteur nous emporte dans la quête de ses origines dans un récit saisissant qui nous questionne et nous instruit. »

Alice Zeniter, L’Art de perdre, Paris, Flammarion, sortie le 17 août 2017, 507 p., 22 euros.

Visuel: couverture du livre