Agenda des savoirs : les 8 conférences du mois de décembre 2016

1 décembre 2016 Par Yaël | 0 commentaires

Décembre est arrivé, et le froid avec lui. Mais pas question pour le savoir d’hiberner ; de conférences et colloques sur la religion et le Moyen-Orient en passant par les États Généreux de la Culture, la rédaction a sélectionné pour vous les meilleurs rendez-vous du mois.

grande-image

Les 1er et 2 décembre à Sciences Po-CERI

Deuxième Symposium sur la Turquie par le Consortium Européen (CEST)

Établi en 2015 à l’Université de Graz sous l’impulsion de  Stiftung Mercator, le Consortium s’engage pour l’étude de la Turquie moderne, en faisant appel à l’expertise des institutions européennes spécialisées dans ce champ de recherche : Karl-Franzens-Universität Graz, London School of Economics, SciencesPo Paris, Stockholm University, Universität Hamburg, University of Oxford, University of Cambridge, Leiden University, and Network Turkey.

Entrée libre, inscription obligatoire : nathalie.tenenbaum@sciencespo.fr

56, rue Jacob (salle de conférences)

 Le 3 décembre pour les États Généreux de la Culture Télérama

Il devient urgent de prendre, collectivement ou individuellement, notre culture en main. Penser la culture ensemble, pour l’ensemble, c’est le désir de Télérama à travers les États Généreux de la Culture organisés ce samedi 3 décembre.
L’objectif ? Échanger sur les questions qui se posent aujourd’hui, relayer les initiatives exemplaires, exposer les démarches politiques ou personnelles qui stimulent, cimentent notre imaginaire, et replacer la culture au cœur du débat d’idées, car elle est un des piliers du vivre et du faire ensemble.

Conférences :
1 # Nouvelles formes du « faire ensemble », outils et usages collaboratifs, une vraie chance pour la culture ?
2 # Internet et écrans : en quoi (et comment) le numérique bouleverse-t-il notre rapport à la culture ?
3 # Comment ré-inventer la politique et l’économie de la culture ? Quelles responsabilités, pour quelles visions, quelles ambitions ?
4 # Sortir de l’entre-soi culturel, faire advenir la diversité, accueillir l’autre : comment faire plus et mieux ?

A partir de 11h au Centquatre,  104 rue d’Aubervilliers, 75019 Paris
Entrée libre, conférences sur réservation : paris-etatsgenereux@telerama.fr

Les prochains États Généreux de la Culture auront lieu le 10 décembre 2016 à Lille, au Théâtre du Nord.

Les 3 et 4 décembre au Musée des Arts et Métiers

À l’occasion de l’exposition Machines à dessiner, le Musée des Arts et Métiers s’associe à l’institut ACTE (Unité Mixte de Recherche de l’Université Paris 1, Panthéon Sorbonne, et du CNRS), à son programme « Exposer la Recherche » et à son équipe EsPAS (Esthétiques de la Performance et des Arts de la Scène) en invitant douze artistes contemporains à s’emparer du thème de l’exposition pour le transposer au monde de la performance artistique, les samedi 3 et dimanche 4 décembre 2016.

Entrée : 6€, tarif réduit 4€ – 60 Rue Réaumur, 75003 Paris

Les 5 et 6 décembre à Sciences Po-CERI

Colloque : Regards sur le fondamentalisme sunnite

L’Islam est pluriel, dans ses approches juridiques, théologiques, spirituelles, mais depuis quelques temps, il est traversé, dans le monde sunnite, par la montée d’un courant fondamentaliste qui entend revenir, de façon stricte, aux « principes originels » de la religion. Cette volonté de « retour aux sources » est portée par le salafisme qui connaît un essor indéniable, sous des formes diverses, avec des rapports au politique eux-mêmes changeants, allant d’un quiétisme assumé à l’engagement dans l’action violente (djihadisme).
Pour comprendre ce fondamentalisme, il est impérieux de se pencher sur ses assises doctrinales, sur les représentations de soi et de l’Autre qu’il véhicule, sur les concepts (shari’a, sunna, djihad, califat…) qu’il mobilise, sur les mythes et utopies qu’il invoque. Certes, les idées seules ne font pas l’histoire, mais elles forment un soubassement indispensable à l’action des hommes. Il convient donc de prendre au sérieux les discours religieux eux-mêmes, sans les tenir pour de simples travestissements.

Du 5 décembre à partir de 9h au 6 décembre jusqu’à 19h

Entrée libre, inscription obligatoire – 56, rue Jacob 75006 Paris (salle de conférences)

Mercredi  7 décembre à la Mairie de Saint-Denis

Conférence de Tyler Stovall (Université de Californie, Santa Cruz) :
« Refaire la classe ouvrière: exclusions de race et de genre et citoyenneté au lendemain de la première guerre mondiale », organisée dans le cadre du colloque « Quels citoyens pour l’empire ? La citoyenneté française à l’épreuve de l’empire dans la première moitié du XXe siècle » par Emmanuelle Sibeud (Université Paris 8), Claire Fredj (Université Paris-Ouest), Sylvain Pattieu (Université Paris 8).

Introduction par Danielle Tartakowsky, professeure d’histoire contemporaine et ancienne présidente de l’Université Paris 8.

De 18h à 20h, mairie de Saint-Denis (salle des mariages), 2 Place du Caquet, 93200 Saint-Denis

Le 9 décembre au Petit Palais

Soirée Born to be wild : Excentrique, élégant, exubérant… La personnalité d’Oscar Wilde plane sur le Petit Palais !
Dans le cadre de Paris Musées OFF, venez jouer l’impertinence à l’occasion d’une soirée exceptionnelle dédiée au dandysme. Paré de votre plus beau costume ou accessoire de dandy, partez à la rencontre de comédiens souffleurs d’histoires, écoutez en avant-première des extraits de Dorian Gray en mode opéra, exercez-vous à l’art de la caricature et découvrez l’exposition «Oscar Wilde, l’impertinent absolu» ouverte librement pour l’occasion.

Entrée libre, inscription obligatoire, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

Samedi 10 décembre à la Philharmonie

Rencontre avec John Adams, compositeur. Il s’exprimera sur un sujet artistique ou une problématique culturelle, puis échangera avec le public.

Entrée libre, 221, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Les 13 et 14 décembre au GSRL

Oscillations ? Croire et pratiquer entre sphère intime et sphère publique.

Colloque international et interdisciplinaire des postdoctorants du Groupe Sociétés Religions Laïcités GSRL (EPHE/CNRS).

Peut-on dissocier les croyances des pratiques religieuses ? Peut-on pratiquer sans croire ou croire sans pratiquer ? Le concept de « croire » implique-t-il une adhésion à une signification explicite ou implicite d’un rite quelconque ? Peut-on dissocier les croyances culturelles, des croyances traditionnelles et ou encore religieuses ? Comment analyser la relation sujet-communauté-espace public ? Si l’expérience religieuse fait communauté, celle-ci réside-t-elle dans le partage de croyances et de pratiques ? S’accomplit-elle plutôt dans l’écart irréductible entre l’intimité du croire et les interactions auxquelles ses manifestations donnent lieu ? Cette dernière option implique-t-elle, d’ailleurs, d’emblée que cet entre-soi puisse être dépassé ?
Voici diverses questions auxquelles les participants au colloque sont invités à présenter quelques éléments de réponse. Oscillations ?
Croire et pratiquer entre sphère intime et sphère publique.

Entrée libre, 59-61, rue Pouchet, 75017 Paris

Visuel : ©Sciences Po-CERI


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *