Agenda culturel de la semaine du 30 janvier

30 janvier 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Cette semaine écoutez de la musique, émerveillez-vous devant des spectacles de danse contemporaine et indignez-vous face à la situation alarmante en Afghanistan. Toute la culture a sélectionné pour vous les sorties à ne pas manquer, à Paris, en province et même à l’étranger!

lundi 30 février : Dernière semaine du festival Pharenheit. 

Depuis le 24 janvier et jusqu’au 4 février, vous pouvez assister au festival normand qui se déroule au Havre, Pharenheit. Organisé à l’initiative du Phare, le festival rassemble plus de quatre mille cinq cent spectateurs pour un total de vingt six représentations et 18 spectacles.Ce festival organisé par la chorégraphe et directrice du CCN Emmanuelle Vo-Dinh donne à voir cette semaine.  L’excellent Daniel Larrieu présentera « FLOW 612 » Le Tétris de 17h à 22h, une experience à la fois musicale, chorégraphique et cinématographique. L’ancien directeur du CCN du Havre, Hervé Robbe , dévoilera lui aussi sa nouvelle création  » Rembrance » à partir de 18h Le Siruis. C’est une danse tout à l’honneur du geste, qui célèbre sa mémoire, sa précision, sa subjectivité et son actualisation dans un présent collectif.

Programme complet ici.

image_pharenheit17-450x327

Mardi 31 février :

 « L’Afrique des Routes » au Quai Branly:

A partir d’aujourd’hui et jusqu’en septembre 2017, l’exposition « l’Afrique des routes » s’installe au Quai Branly. Gaelle Beaujean ( commissaire de l’exposition) et Catherine Coquery Vidrovitch ( conseillère scientifique) dressent un panorama à contre-courant des idées reçues. L’enjeu de cette exposition consiste à remettre l’Afrique au cœur de la dynamique internationale qu’elle a toujours connu, du cinquième millénaire à nos jours.  On remonte le long des routes fluviales, maritimes ou terrestres qui ont contribué à la circulation et aux contacts des hommes pour faire le portrait d’un continent qui reste encore à découvrir.

affiche-l-afrique-des-routes

« Afgan stories » au point Ephémère:

Cette exposition qui se tient au Point Ephémère du 31 janvier au 5 février  a été réalisé par Sandra Calligaro à la demande d’Action contre la faim. Cette photographe est partie en Afghanistan à la rencontre de familles et d’organisations humanitaires. Son objectif ? Montrer, alerter et même prévenir d’une crise oubliée qui sévit dans un pays dont on ne parle pas suffisamment. Art et actualité se complètent,  l’esthétisme entre au service d’une cause et la sert tant bien que mal.  Cette exposition accomplit le défi de montrer l’horreur tout en restant pudique. On découvre les malheurs et les espoirs des familles sans s’immiscer dans leur quotidien.  A voir d’urgence !

Mercredi 1 février:

 

 

Journées de danse contemporaine Suisse:

photo_gregory_batardon_50a3568

©Grégory Batardon

Les journées de danse contemporaine suisse débutent aujourd’hui et pour une durée de quatre jours. Afin de préparer cette biennale qui a lieu chaque fois dans une ville différente, un jury composé de cinq personnalités du monde de la danse, a retenu 19 spectacles ( sur 140)  qui seront présentés dans 12 théâtres genevois.  Ce festival réunit avant tout des professionnels, des programmatrices, des journalistes suisses et internationaux mais aussi un public en tout genre.  L’année dernière, il a attiré plus de 180 programmateurs venus de 30 pays différents, et a donné la possibilité aux artistes selectionné-e-s de diffuser leur création en Europe et au-delà. Vous pourrez notamment retrouver dans la danseuse et chorégraphe argentine La Ribot et la danseuse et chorégraphe Cindy Van Acker.

Le programme ici .

« Tout passe » au théatre Sortieouest à Beziers:

Au théâtre SortieOuest, à Beziers,  se déroule l’adaptation de « Tout passe » de Vassili Grossman. Ivan Grigorievitch, ancien prisonnier du Goulag revient sur ses trente ans de détention et médite sur la destinée d’un homme soviétique. L’auteur russe, Vassili Grossman, retranscrit dans cet ouvrage le mouvement tragique de l’histoire. Cet élan nostalgique résonne actuellement avec une imparable acuité. Patrick Haggiag et  Anais Pelaquier  sont parvenus, du fait de leur mise en scène, à rendre cet élan tragique et nostalgique qui anime ce texte sans jamais sombrer dans le sentimentalisme. De son coté,Jean Varela dans le rôle d’Ivan Griogorievitch est poétique et puissant.

 

Bastille au Zénith de la Villette :

C’est le rendez-vous musical à ne pas manquer cette semaine. Le groupe britannique Bastille revient en concert pour une date unique afin de présenter son nouvel opus  » Wild World » au Zénith de la Villette.  C’est un album frais et puissant. A découvrir ce jeudi, en attendant, voici un avant-gout:

 

Christophe en concert à la salle Pleyel:

Jeudi sera inconditionnellement une journée musicale. Si vous n’êtes pas trop rock britannique, zappez Bastille et tournez-vous vers le pilier de la musique française Christophe. Afin de présenter son nouvel album « Les vestiges du Chaos » le chanteur a entreprit une tournée musicale dans toute la France avec ses musiciens. Il se produira 4 soirs consécutifs à la salle Pleyel ( du 31 au 3 février).

Du 31 au 3 février à partir de 20h à la Salle Pleyel ( 252 Faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS)

 

 

Vendredi 3 février :

Les femmes s’en mèlent revisited: Facts and Fantasies à la Galerie des filles du Calvaire.

Le festival « les femmes s’en mêlent » a 20 ans, la galerie des Filles du Calvaire aussi, du coup ces deux là se réunissent pour fêter ensemble cette occasion.  Ces deux institutions militent depuis leur naissance pour la reconnaissance de l’esprit artistique au féminin.  Tout naturellement, la galerie accueille pendant une semaine une exposition qui retrace l’histoire du festival. C’est l’occasion découvrir les visages féminins qui ont constitué ou constituent la scène musicale contemporaine.

Commissariat Stéphane Amiel ( directeur et programmateur des Femmes s’en Mêlent) et Marie Magnier directrice générale des Filles du calvaire. Pour plus d’informations cliquez ici .

samedi 4 février :

Tout-petits cinéma:

Premier jour du  festival « Tout- petits cinéma » qui se tiendra jusqu’au 19 février au forum des images. L’année 2017 marque la dixième édition de ce festival.  C’est l’occasion rêvée pour permettre aux plus jeunes de s’immerger dans la magie du septième art, sans lourdeur ni prétention. En effet, ce festival a été reconnu par des professionnels pour la pertinence de son travail d’initiation au cinéma. Au programme : des séances courtes, accompagnées d’interventions de musiciens, marionnettistes ou de conteurs.  Pas d’inquiétude, les séances sont adaptées à la capacité de concentration des plus jeunes. Petit plus : le festival se modernise cette année, de nombreuses animations interactives sont proposées pour permettre à vos petits de découvrir des applications numériques.

5.5 euros/ enfants, 7euros/ adulte, 4euros carte Forum Fidélité: accès à une séance de cinéma, aux installations interactives et au gouter. Atelier : 12 euros pour 1 enfant + 1 adulte.

Les Quarante ans du Centre Pompidou.

pompidou

Le centre Pompidou, autrement connu sous le nom de Beaubourg, a été inauguré le 31 janvier 1977. 30 ans déjà et ça se fête! En cette occasion, le centre propose pendant tout un week-end un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels et d’événements.  Samedi et dimanche les entrées sont gratuites et les conditions d’accès sont élargies. Une occasion à ne pas manquer donc.

Samedi : Florilège ( sélection de vidéos concernant le Centre Pompidou) , Projection de « 40/17 » (  40 conférences cultes et 17 interviews) projetée à la petite salle -1 et bien d’autres choses.
Dimanche : à 19h30 création sonore et vidéo spécifiquement conçue pour le 40e anniversaire du centre. De 20h à 2h aura lieu le Bal Monochrome, attention il y a un dress-code!

Le programme complet ici .