Agenda culture de la semaine du 13 février 2017

13 février 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

Toute la Culture vous a concocté une série d’événements à ne pas rater cette semaine. Un spectacle pour les tout-petits, des expositons, des concerts et un festival. Assurément, il y a de quoi faire pour cette deuxième semaine de vacances de février.

Lundi 13 février

Jusqu’au 17 février, le théatre Astral présentera aux enfants le spectacle Chinook, une histoire de vent. Les comédiens mettront en scène la genèse des saisons chez les Indiens d’Amérique du Nord.

Plus d’informations ici.

Mardi 14 février

Après près d’un mois de fermeture, le Jeu de Paume rouvrira ses portes. Peter Campus viendra y présenter son nouveau projet : Video ergo sum. À travers cette exposition, l’artiste new-yorkais né en 1937 emmène le visiteur dans une rétrospective de sa carrière, des années 1970 à nos jours. Un voyage dans l’univers de la vidéo et de toutes les techniques que Peter Campus a connues.

Plus d’informations ici.

Mercredi 15 février

Jusqu’au 19 février, le Grand Palais mettra en lumière plus de 2 000 artistes de tous horizons. De la peinture à la sculpture, en passant par la photographie ou la gravure, tous les arts seront représentés. L’occasion pour le grand public de découvrir de nouveaux talents ou d’apprécier les œuvres d’artistes reconnus.

Plus d’informations ici.

Jeudi 16 février

Demi-Portion a sorti son quatrième album studio 2 Chez moi le 20 janvier. Pour ce nouveau projet, le rappeur sétois a vu les choses en grand. Des featurings de folie (Kery James, Davodka, Swift Guad, Furax Barbarossa…) et un contenu dense. Et pour sa tournée, il a choisi la Cigale pour sa date parisienne. Connaissant ses relations avec de nombreux rappeurs de la capitale, les fans de rap devrait avoir de quoi passer une bonne soirée.

Plus d’informations ici.

Vendredi 17 février

Festival The Peacock Society

Tout le week-end, le Parc floral du Bois de Vincennes accueillera The Peacock Society. Pour sa quatrième édition, le festival des cultures électroniques devrait ravir les aficionados de cette musique et de ce qui en découle. La line-up a de quoi faire saliver. Le DJ français The Hacker viendra présenter son nouveau projet intitulé Amato (son nom de famille dans le civil), le collectif Bon Entendeur sera également sur scène le vendredi, pour faire la part belle à l’electro chill. Au total, ce sont plus de 23 artistes qui se succèderont pour satisfaire mirettes et oreilles.

Plus d’informations ici.

Tristesse contemporaine à La Boule Noire

La Boule Noire accueille le trio international Tristesse contemporaine. Après deux albums déjà très convaincants, le groupe est revenu, en ce début d’année, avec un troisième projet encore plus abouti. Intitulé Stop and start, ce LP vient donner un petit coup de fraîcheur sur le paysage de la pop avec des sonorités électroniques et industrielles. La Japonaise Narumi, l’anglo-jamaïcain Malik et le Suédois Leo passeront au révélateur du live. L’établissement annonce déjà salle comble.

Plus d’informations ici.

Samedi 18 février

La Maison de la poésie convie les amateurs de bons mots à une soirée lecture-rencontre sur les États-Unis. Intitulée Inclusion, elle rassemblera des poètes et des Américains vivant à Paris pour débattre sur les États-Unis de Donald Trump et plus particulièrement sur son décret anti-immigration.

Plus d’informations ici.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *