Accord historique entre le Musée du Louvre et l’Iran

10 février 2016 Par Hannah Barron | 0 commentaires

Le respect par l’Iran de l’accord de non-prolifération nucléaire signe la levée progressive des sanctions internationales. En témoigne  la reprise de la diplomatie économique et culturelle entre Paris et Téhéran. Le 29 Janvier 2016, le directeur du Musée du Louvre et le vice-président du patrimoine iranien ont signés un accord culturel historique à l’occasion de la visite du président Rohani.

Entre deux Airbus, un accord historique

Le contrat signé entre le Musée du Louvre et l’Iran est presque passé inaperçu, perdu entre les polémiques et les accords économiques.  On s’accorde néanmoins sur le caractère historique de ce programme qui vient renouer les liens scientifiques et culturels entre les deux pays. Ces décisions n’ont pas tout de suite été révélées, bien que le vice-président du patrimoine iranien Masoud Soltanifar se soit rendu dans les galeries du Louvre lors du passage de la délégation à Paris. Une discrétion compréhensible après le scandale des « mesures de pudeur » prises au Musée du Capitole pendant la visite d’Hassan Rohani à Rome. L’institution a par ailleurs précisé qu’aucune statue n’avait été recouverte.

De grandes ambitions… 

Une « convention-cadre », prévue sur quatre ans, préfigure de nombreux échanges entre la France et l’Iran. Elle promet, outre des expositions, de nombreuses  publications ainsi que des échanges scientifiques entre chercheurs. Sont notamment en jeu l’ouverture des sites archéologiques dont ceux de Suse et de Nishapur.  Autre point sur lequel les pays se sont accordés, la lutte contre les trafics d’œuvres d’art et les ventes d’antiquités qui ravagent ces régions.

La découverte de la dynastie Kadjar 

Pour inaugurer cet accord, le Louvre Lens consacrera une exposition sur la dynastie Kadjar (1789-1925) en 2018. Pour Yannick Lintz, directrice du département des arts islamiques, cette dynastie « était considérée comme un régime perverti, trop moderne, trop tourné vers l’Occident. C’est quand même très intéressant de voir qu’aujourd’hui ce passé Kadjar est complètement assumé. Ce sera un moment passionnant à montrer aux visiteurs. »

Visuels:

Conférence de presse© Christophe Morin – Getty Images

Louvre © Wikipedia Commons

Louvre Lens © Reuters

 

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: