A Avignon s’ouvre la quatrième édition de Rencontres Recherches et Création

10 juillet 2017 Par
Gaspard de Florival
| 0 commentaires

Autour du thème « Le désordre du monde! » , ces Rencontres dans le cadre des Ateliers de la pensée du Festival d’Avignon seront l’occasion de réaffirmer le lien entre la recherche scientifique, la création, les publics et la société.

anr_header_900x250px-vf_2017v2

Pour la quatrième année, le Festival d’Avignon accueille  « Rencontres Recherche et Création », sous le patronage de Carlos Moedas de la Commission européenne. Le 10 et 11 juillet, historiens, philosophes, anthropologues, archéologues, sociologues, spécialistes d’études littéraires et théâtrales, de science politique, de génétique, de sciences cognitives et de neurosciences, dialogueront avec des artistes du Festival et exploreront le processus de création et de réception des œuvres.

Réunis autour du thème « Le désordre du monde! », chercheurs et acteurs culturels échangeront autour de quatre grandes questions: « Figurer l’ordre du monde : mythes, imaginaires et sociétés » mettra en évidence les liens entre culture et évolution humaine. « Dignité et héroïsme (Les errances du sujet) » s’intéressera aux différentes figures de l’honneur et de l’héroïsme qui se construisent dans la vie des personnages de fiction comme dans les vies ordinaires.  « Intimité et émotions sociales » explorera les liens entre les arts et la fiction. Enfin, « Crise et catastrophe / Ordre et désordre dans la cité » questionnera, à travers de nombreux exemples, la manière dont la cité est mise à l’épreuve du désordre. Un large panel de thèmes de la place des animaux dans la ville à l’études des rites, de la tragédie grecque au moyen-âge en passant par une enquête de terrain dans les quartiers de Marseille structureront ces deux jours.

Les Rencontres seront suivies d’un séminaire organisé le 12 juillet qui brassera trois grands champs: « Processus de création », « Sensorialité et perception » et « Imaginaires, croyances, représentations ». Ce sera l’occasion d’écouter un panel éclectique d’acteurs à l’instar d’Angeline Barth pour la Maison professionnelle du spectacle vivant ou de Didier Deschamps du Théâtre National de Chaillot. 

Pour Olivier Py et Michael Matlosz de l’Agence Nationale de la Recherche, ces Rencontres « se situent au cœur de la tension entre l’ordre du monde et ses multiples perturbations. Les artistes et les chercheurs ont en commun d’en produire des représentations. » Et de poursuivre « C’est la mission des Rencontres de montrer une nouvelle fois combien ces deux formes de connaissance sont nécessaires. »

Toutes les infos sont consultables ici

visuel : logo