En 2017, le cinéma français a cartonné à l’international

26 janvier 2018 Par
Ines Guillemot
| 1 commentaire

Après une année 2016 laborieuse, le cinéma français a fait ses preuves dans les salles étrangères, affichant un record à 80,5 millions d’entrées.

3078493320_aa0a7ec1bd_z

Le rapport Unifrance est tombé: le cinéma français est reparti à la hausse en 2017. D’une année sur l’autre, la diffusion des oeuvres françaises à l’étranger a doublé. Le chiffre d’affaires a atteint les 468 millions d’euros. En cause, davantage de films à grand succès, et de meilleures performances en Asie. En 2016, l’absence de locomotives majeures et leur diffusion réduite en Asie avait fait passer le cinéma français sous le seuil des 50 millions d’entrées.

Encore une fois, la performance hexagonale a été portée par de grosses productions. La moitié du box-office a été captée par le film Valerian et la Cité des mille planètes (Luc Besson), qui a mobilisé à lui seul 40% des entrées. En tête donc, la société de production EuropaCorp, qui a largement dominé le marché étranger. Même chose pour les exportateurs: Europacorp, Gaumont et SND arrivent loin devant les indépendants Wild Bunch, Kinology, Memento Films International et Playtime.

Deux principales tendances donc : un poids croissant pour les grosses productions, et une concentration des entrées sur les 5 premiers titres, qui accaparent 64% des entrées (en hausse depuis les années 2000). Une donnée vient pourtant contrebalancer ça. Paradoxalement, la diffusion extérieure est également marquée par une plus grande diversité, avec 76 films différents pour 100 000 entrées, contre 60 en moyenne depuis le début de la décennie.

Quoi qu’il en soit, le top 5 a plutôt tendance à récompenser des blockbusters que des films d’auteur. Valérian et la Cité des mille planètes arrive largement en tête avec 30,6 millions d’entrées. Avec un budget de 197 millions d’euros, la superproduction de Luc Besson est la plus chère du cinéma français. Loin derrière au box-office, on trouve la comédie Demain tout commence, avec 5 millions d’entrées, surtout en Italie et en Europe. En troisième position, le film d’action Overdrive, qui trouve son succès au Mexique. Enfin, Les As de la jungle – le film — très prometteur aux Royaume-Uni — et Elle, qui décolle en Italie, aux États-Unis et au Canada et affiche un cumul de 1,6M d’entrées depuis sa sortie en 2016 — une exception pour un thriller français.

Pour plus d’informations : le rapport complet Unifrance.

Visuel: CC© Alexandre Chassignon